La Face Cachée de la Photographie dans la Presse Sportive : Entre Rapidité et Précarité

par | J,Jan,2024 | Photographe de Sport | 0 commentaires

La photographie dans la presse sportive, bien que captivante, révèle une réalité souvent méconnue, entre impératifs de rapidité et conditions précaires pour les photographes.

Agences de Presse : Entre Barèmes et Rémunérations Modiques

Au cœur de cette réalité, se trouvent les agences de presse, acteurs incontournables de la diffusion d’images sportives. Cependant, la rémunération des photographes normalement soumise à des barèmes stricts, tels que sa dimension dans l’article, l’audience du média et d’autres critères a complétement disparu. Les sommes perçues oscillent entre 10 centimes et 30€ par photo, avec une moyenne souvent dérisoire de 3€. Les agences, telles que l’AFP en proposants des abonnements annuels aux medias, ont diminué le gain des photographes.

Course contre la Montre : Rapidité Oblige

La pression temporelle est une constante pour les photographes de presse sportive. Avec la nécessité de fournir des images rapidement, souvent dans les 5 à 10 minutes suivant la fin de l’épreuve ou même en direct, le photographe doit jongler entre la qualité artistique et la rapidité d’exécution. Cette contrainte peut compromettre la créativité et l’appréciation esthétique.

Photographes Retraités : Une Solution Économique aux Dépens de la Qualité

La réalité économique conduit parfois les médias à engager des journalistes retraités pour couvrir des évènements sportifs internationaux. Cependant, ces retraités peuvent être rémunérés de manière symbolique, par exemple, 4€ par article et 2€ par photo publiée. Cette pratique témoigne d’une stratégie économique au détriment de la qualité visuelle et augmente la précarité des photographes.

Précarité et Choix Éditoriaux Discutables

La précarité est malheureusement une constante dans la vie du photographe de presse sportive. Les médias peuvent privilégier la publication de photos de moindre qualité plutôt que de payer le prix juste pour une image réalisée par un photographe professionnel.

Conclusion : Entre Passion et Défis Économiques

Malgré la passion qui anime les photographes de presse sportive, la réalité économique est souvent ardue. Entre rémunérations modestes, pression temporelle et compromis sur la qualité, ces professionnels de l’image font face à des défis constants et une grande précarité. Une grande partie des photographes dans la presse sportive, travaillent avec beaucoup plus de contraintes que des confrères dans d’autres domaines, mais gagnent mensuellement moins qu’un plein de carburant. Une réflexion sur la valorisation du travail photographique dans ce contexte semble plus que nécessaire pour assurer la viabilité de cette forme d’art journalistique.

Quelques exemples :

Exemple de tarif des photographes dans la presse Exemple de tarif des photographes dans la presse

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les Réglages Essentiels pour la Photographie Sportive

La photographie sportive est un domaine exigeant qui nécessite une bonne maîtrise technique pour capturer des images nettes et dynamiques. Que vous photographiez des matchs de football, des courses de voitures ou des compétitions de natation, les bons réglages sont...

La photographie, ce n’est pas que simplement appuyer sur un bouton

Dans le monde de la photographie, les critiques fusent souvent, clamant que cette profession est facile et que les tarifs des photographes sont exorbitants. Mais est-ce vraiment le cas ? Savez-vous réellement ce qu'il en est et combien de temps prend un simple...

Plages Vendéennes 2024

Le week-end dernier, j'étais avec le Team Ozarm Stamina - L'Isle sur la Sorgue en tant que mécanicien pour le Grand Prix des Plages Vendéennes. En parallèle, j'ai saisi l'occasion pour capturer quelques photos avant et après l'arrivée des épreuves. Au passage, le...

Open Sud de Montpellier 2024

Après l'athlétisme, on change de sport avec l'Open Sud à Montpellier, tournoi international de l'ATP 250. Après un match disputé contre le Croate Borna CORIC, c'est le joueur Kazakh / Russe Alexander BUBLIK qui remporte la couronne. Les photos sont à retrouver...
Translate »